Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Dossier
> Home | Dossier | Divers | Nouveau permis A 2013 : toutes les épreuves en détail et en vidéo !
mis en ligne le : mardi 30 octobre 2012

Nouveau permis A 2013 : toutes les épreuves en détail et en vidéo !

Texte : Maya Camus
Les épreuves pratiques du permis moto (le « plateau ») vont bientôt changer. En effet, le 19 janvier 2013, la réforme européenne des permis entrera en vigueur. Parmi les nombreuses modifications apportées au permis A (voir plus bas), arrêtons-nous particulièrement sur le bouleversement des redoutables épreuves du plateau…

Voici donc en détail les nouvelles "modalités pratiques de l’examen du permis de conduire des catégories A1, A2 et A" telles que définies par l'arrêté du 23 avril 2012 (consultable ici). Pour tout savoir sur les nouvelles catégories du permis A, lire notre dossier Législation 2-roues 2013 : nouveau permis A moto et maxi-scooter, équipements. Voir la vidéo "Ayez le reflexe" sur Youtube.

Jusqu’alors, le plateau comprenait 4 parties (3 pratiques, 1 théorique) : sans moteur (3 parcours), allure lente (4 parcours), allure rapide (4 parcours) et interrogation orale (4 fiches avec 6 vérifications).  Les parcours pratiques à effectuer étaient tirés au sort par l’élève.

5 épreuves au lieu de 4

Désormais, il faudra compter avec une épreuve pratique en plus, à savoir une seconde épreuve à allure rapide. Il n’y a plus que 2 parcours possibles par épreuve. Tous les schémas des 4 épreuves pratiques sont dans la galerie photos ci-dessus.

1. Maniement de la moto sans moteur

2. Maniement de la moto à allure lente

3. Maniement de la moto à allure rapide : évitement

4. Maniement de la moto à allure rapide : freinage

5. Interrogation orale

1. Sans moteur

Les deux parcours sont plus courts et ils comprennent tous deux une marche arrière et une interrogation orale.

Cette interrogation orale porte sur trois thèmes au travers de 2 fiches distinctes : commandes, éléments techniques, éclairage et accessoires de sécurité. Une vérification à effectuer par thème dans l’une des deux fiches, choisie par l’examinateur (et non plus tirée au sort par l’élève), donc 3 vérifications au total.

Notation : épreuve non éliminatoire (pas de note C), un seul essai autorisé.

2. Allure lente

Les deux parcours sont identiques, seule la direction du départ change, à gauche ou à droite.

- La principale modification concerne la méthode à utiliser pour réaliser le parcours. Jusqu’alors, le « lent » s’effectuait sur le ralenti par la plupart des élèves (bien que l’utilisation des commandes fusse permise). Désormais, il faudra obligatoirement rouler au pas et utiliser embrayage et freins : « Lorsque l’épreuve est passée sur un véhicule équipé d’un changement de vitesse manuel, il doit effectuer le parcours de (2) en (3) [points localisés sur schéma : voir galerie] en roulant au pas, de façon à démontrer sa capacité à actionner l’embrayage en combinaison avec les freins. »

- Pour s’assurer que l’élève aura bien utilisé ces deux commandes et n’aura pas été trop vite ni trop lentement, l’inspecteur pourra utiliser un chronomètre : « Pour évaluer la capacité du candidat à rouler au pas en actionnant l’embrayage en combinaison avec les freins sur le parcours de (2) en (3), l’expert peut utiliser un chronomètre. Dans ce cas, il précise au candidat les conditions dans lesquelles celui-ci effectue le parcours de (2) en (3), notamment la durée minimale à respecter. »

- Cependant, le chronométrage n’est pas obligatoire et aucun temps minimal à respecter n’est précisé ! Les professionnels ont évalué grosso modo un temps de parcours de 22 secondes. Il faudra veiller à ce que la décision de chronométrer ou pas soit bien précisée par l’inspecteur le jour de l’examen. Ce flou n'augure rien de bon : quid de l'égalité entre les candidats ?

- Par ailleurs, il y aura un arrêt à effectuer au milieu du demi-tour. Attention au freinage réflexe de l’avant !

Notation (deux essais autorisés) :

-  parcours correctement réalisé : A
- une erreur (pied à terre, plot ou piquet déplacé) : B
- deux erreurs, une erreur de parcours ou une chute de la moto : C

3 et 4. Allure rapide

Non plus une mais deux épreuves rapides : évitement + freinage. Les deux parcours possibles pour chaque épreuve sont sensiblement identiques, seule change la direction du départ, à gauche ou à droite.

- Principale nouveauté : plus de chronomètre, mais une vitesse minimale de 50 km/h sur le 3ème rapport minimum en fin de parcours à respecter, qui sera contrôlée par radar.

- Marge d’erreur : « Il a été fixé une marge d’erreur de 5 km/h qui doit être ajoutée à la vitesse lue sur le radar, ainsi l’expert ne prend pas en compte la vitesse enregistrée mais la vitesse retenue après application de la marge d’erreur (exemple : vitesse lue sur le radar 46 km/h, vitesse retenue 51 km/h). »

- Seule l’épreuve d’évitement contient un slalom, entre 4 plots, alors que tous les parcours rapides en contenaient jusqu’alors (avec 7 plots).

- De plus, la distance d’arrêt après la sortie d’évitement ou le début du freinage, selon l’épreuve, est allongée par rapport à l’ancien plateau.

- Par temps de pluie, la distance admise pour l’épreuve du freinage (15,75 m) est allongée de 3,90 m.

Notation (deux essais autorisés par parcours) :

- parcours correctement réalisé : A
- une erreur (pied à terre, plot de slalom déplacé) : B

- deux erreurs ou plus, une erreur de parcours, une chute de la moto, un arrêt hors zone imposée, un non-respect des vitesses minimales imposées, un plot de l’évitement déplacé ou renversé : C

5 Interrogation orale

Le passage de cette épreuve est conditionnée par les notes reçues aux épreuves pratiques : il faut y avoir obtenu au minimum 1 A. Donc, en d'autres termes, n'avoir que des B aux épreuves pratiques est éliminatoire puisque cela ne permet pas d'accéder à l'interrogation orale !

- Le texte ne le précise pas mais selon des sources apparemment bien informées, il n’y aurait plus que 12 fiches au lieu de 20.

- La note C « ne doit correspondre qu’à une prestation totalement négative d’un candidat manifestant une méconnaissance ou une ignorance totale de l’ensemble des thèmes prévus par la fiche. »

Notation finale

Pour réussir le « nouveau plateau 2013 », il faudra :

- 5 A ;

- Ou 4 A et 1 B ;

- Ou 3 A et 2 B ;

- Ou 2 A et 3 B.

- Obtenir 2 A est un minimum.

- La note C est éliminatoire.

Bon à savoir

- Equipement obligatoire pour le passage des épreuves : casque de type homologué, gants possédant le marquage NF ou CE, blouson ou veste manches longues munis d’équipements rétroréfléchissants, pantalon ou combinaison, bottes ou chaussures montantes.

- Nouveau permis restrictif « maxi-scooters » : « Si les véhicules utilisés sont équipés d’une boîte de vitesse automatique, les candidats, en cas de réussite, se voient délivrer un permis de conduire valable seulement pour la conduite de ce type de véhicules. La mention codifiée de cette restriction est portée sur le permis. » Lire plus en détail notre dossier Législation 2-roues 2013 : nouveau permis A moto et maxi-scooter, équipements.

-------------------------------------
Vous aimez le deux-roues ? Suivez-nous sur Facebook, Twitter, iPhone et iPad

Réaction(s) (4)
1 | écrit le mardi 30 octobre 2012 à 18h54 par Jet
De toute façon, ces trucs seront toujours plus faciles à faire que l'ancienne épreuve rapide chronométrée (zig zag entre cones, accélération, puis freinage dans limites fixées). Par contre, ça dure plus longtemps pour l'examen. Ca va allonger la file d'attente... Ca nécessite aussi un radar, c'est pour commencer à apprivoiser ces petites bêtes ?...

Un bon point, cependant, pour le permis "automatique"...
2 | écrit le mercredi 31 octobre 2012 à 00h24 par foxxxy
Je vois pas l'interet du permis "automatique"
3 | écrit le mercredi 31 octobre 2012 à 11h05 par Rédaction
Foxxxy,
Certes, qui peut le plus peut le moins.
Mais quelqu'un qui se contrefiche de la moto et n'est intéressé que par le maxi-scooter pourra trouver un intérêt à ne pas devoir apprendre le maniement d'une boîte de vitesses. Il lui restera à trouver une moto-école équipée de maxi-scooters pour passer le A...
T
4 | écrit le jeudi 22 novembre 2012 à 07h58 par Serguei
Il en a , des "insolvables" ,qui roulent en BMW (tombée du camion) sans permis sans assurance: la belle vie : "nous" il faut payer sans cesse , passer des épreuves complexes et débiles et tenter de garder son permis voir même son véhicule( confiscation = vol par la justice). Pétain de France !
Réagir sur ce dossier :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions moto
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
39 visiteurs actuellement sur le site.