Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 17 mars 2007

KYMCO Hipster

Le custom branché

Texte : Didier | Photos : David
Garantie et Prix
- Occasion
- -
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par air, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 56,5 x 49,5 = 124 cm3
Puissance maxi : 12,5 ch à 9000 tr/mn
Couple : 11 nm à 6500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : 1 carburateur
Embrayage : en bain d'huile
Boîte : 5 rapports
Cadre : double berceau tubulaire en acier
Suspension av. : fourche hydraulique ø33 , déb. 110 mm
Suspension ar. : 2 amortisseurs, déb. 80 mm
Frein av. : 1 disque ø 280 mm, étrier double piston
Frein ar. : tambour ø 140 mm,
Pneu av. : 3,00 x 18; ar. : 130/90 x 15
Réservoir essence : 12 litres
Longueur : 2190 mm
Hauteur de selle : 690 mm
Poids à sec : 154 kg
Equipement de série
Démarreur électrique
Kick
Starter auto
Blocage direction sur la colonne
Bouchon d’essence à clé
Totalisateur journalier
Jauge d’essence (digital avec réserve)
Voyant d’essence
Montre
Béquille centrale
Béquille latérale
Poignée de maintien
Accroche casque
Porte-paquets (si dosseret relevé)
Dosseret pilote/pouf passager
Constructeur / Distributeur
KYMCO
KYMCO LUX S.A.
BP 152
L-4902 BASCHARAGE
Tel : 00 35 22 63 45 71
Fax : 00 35 22 63 45 75
www.kymcofr.com
Concurents
DAELIM Daystar FI
Voir | Comparer | Essai

HOOLISTER Bobber
Voir | Comparer | Essai

HYOSUNG Aquila
Voir | Comparer | Essai

JINLUN Highlander
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Superlight
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY Superlight Dark
Voir | Comparer | Essai

KYMCO Zing II
Voir | Comparer | Essai

LEONART Daytona 125 2014
Voir | Comparer | Essai

LIFAN King 125 S
Voir | Comparer | Essai

REGAL RAPTOR Bobber 125
Voir | Comparer | Essai

REGAL RAPTOR Daytona 125
Voir | Comparer | Essai

REGAL RAPTOR Raxter 2
Voir | Comparer

TRITON MOTORCYCLES Mirage
Voir | Comparer | Essai

VASTRO 125 Custom
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA YBR Cruiser
Voir | Comparer | Essai

ZONGSHEN ZS 125 custom
Voir | Comparer | Essai

Avec son allure peu conventionnelle, la belle Kymco Hipster est un custom moderne qui joue le hi-tech. Loin d’être désagréable, il mêle harmonieusement plusieurs genres tout en conservant une identité forte. Platine d’instrument à la Yamaha V-Max, selle à dosseret rabattable sauce BMW 1200 C, le tout avec débauche de chrome et d’équipement comme on sait bien le faire chez Kymco. Un engin « branché » fait pour vivre différemment le quotidien.
Toujours novateur en matière de design, Kymco ne faillit pas à sa réputation avec ce custom Hipster. Cette machine innove dans son concept en proposant des solutions habituellement réservées aux cylindrées les plus grosses, voire inspirées de ces dernières (BMW 1200 C, Yamaha V-Max), mais elle a surtout été conçue pour le marché européen en tenant compte des attentes du public. Certains diront que la marque taiwanaise s’est encore « lâchée » dans un délire à la fois esthétique et futuriste, mais la Hipster se destine à l’automobiliste qui désire aussi se démarquer dans un marché du custom à une époque où les modèles étaient pléthoriques. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et seul quelques modèles ont survécu.

Confort moderne

L’avant de la machine est somme toute conventionnel avec sa fourche télescopique et son gros phare chromé, mais la face avant laisse ensuite apparaître un réservoir au dessin tendu, surplombé par une platine d’instruments digitaux. La ligne se continue sur une selle large pour le conducteur et un petit siège passager, se transformant en un tour de main en dosseret pour le pilote. Les prétentions au duo s’en trouvent ainsi limitées pour les longues distances, même si les suspensions arrière sont réglables tant pour le solo que pour le duo. Qu’importe ! Le dosseret procure de toute façon un confort de conduite tel, que l’on ne peut plus s’en passer un fois que l’on y a goûté. L’assise pilote, avec les repose-pieds pas trop avancés, offre une position de conduite proche de celle que l’on adopte sur un scooter. Les longues distances se font dans un véritable fauteuil et l’on n’a plus cette position étriquée de la Zing. L’Hipster se termine par un garde-boue généreux au dessin fuyant intégrant un feu rouge tout en rondeur, superbe et surtout efficace.
Le poste de commande est complet comme c’est la règle sur les Kymco. Le tachymètre trouve place au-dessus du phare et intègre un totalisateur partiel. Le té supérieur reçoit les voyants de point mort, de phare et de clignotants. La platine à affichage numérique sur le réservoir comporte une jauge à essence et une montre, équipement trop rare sur un custom. Il est dommage que pour conserver son caractère custom, le contacteur se trouve placé sur le cadre sous la cuisse gauche. Cela prive l’Hipster d’un contacteur à blocage de direction, ce dernier se trouvant sous la colonne. Le bouchon du réservoir ferme à clé, avec la même que pour le contact. En position relevée, le dosseret dégage un petit porte-paquet avec pour point d’arrimage les poignées de maintien passager. Les rétroviseurs grands et assez éloignés des épaules vibrent peu et permettent une bonne visibilité vers l’arrière.

Souplesse et vigueur

Le moteur est un classique monocylindre 4 temps à refroidissement par air et culasse 2 soupapes, simple arbre à cames en tête. Le démarrage se fait électriquement, mais au cas où, un kick est prévu. La boîte est précise et les vitesses se verrouillent correctement. Première enclenché et déjà l’Hipster dégage un caractère rageur et une sonorité affirmée par son échappement dédoublé. Le bloc propulse vivement la machine tout en faisant preuve d’une grande souplesse et il est facile de reprendre de l’allure sur un filet de gaz en 4ème. Il pousse fort dès les premiers tours de roues et permet d’atteindre rapidement une vitesse fort honorable de près de 110 km/h chrono. En revanche, la consommation se montre élevée, mais le réservoir de 12 litres, permet d’emmener l’Hipster pour de longues balades dominicales.


Un vrai custom

La prise en main de la machine est facile grâce à son grand guidon qui peut se révéler gênant au moment de remonter les files de voitures. Si la position de conduite participe activement au confort global, notons aussi les combinés amortisseurs réglables en trois positions. Attention, la position « 3 » confère une dureté du ressort faite pour le duo. L’agrément général est donc en nette amélioration par rapport à une Zing qui transmettait les irrégularités de la chaussée directement dans le bas du dos. La fourche télescopique assume bien sa tâche et, combinée au cadre à berceau dédoublé, procure une excellente tenue de cap si l’on ne force pas trop l’allure. Au delà, la machine devient un peu flou dans son comportement. Le freinage efficace et endurant est confié à un disque pincé par un étrier double piston à l’avant et un classique tambour à l’arrière. Le dosage progressif ne surprendra jamais le conducteur.

Conclusion
À l’aise à la ville comme sur la route, l’Hipster se présente comme une belle alternative face aux autres customs monocylindres plus classiques. Un poil avant-gardiste, l’Hipster peut paraître déconcertante, mais elle permet de rouler différemment et de bénéficier de la meilleure motorisation de la gamme. L’exception se paye généralement au prix fort, mais l’Hipster vous en donne largement pour votre argent.
Look pétillant
Le dosseret de selle rabattable
Les bonnes prestations
La jauge à essence digitale et la montre
Look ostentatoire
Bruit moteur
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
7/10
8/10
8/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
108 km/h
8,4 sec
4700 mm
5,4 l/100 km
220 km
Note Finale :   7,8/10
Réaction(s) (1)
1 | écrit le samedi 21 mai 2011 à 18h46 par diego
le moteur est agréable , et souple ! un custom a son bruit pour séduire, en tout cas il est plus beau que celui de la honda shadow qui a un moteur tournant vite !
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions moto
Boutique
.: Tags :.
Partenaires