Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : samedi 18 juillet 2009

MH RX125R

MH mise aussi sur les sportives avec sa RX

Texte : Gwendal | Photos : Gwendal
Garantie et Prix
- 2 ans pièces et M.O, km illimité
- 3590 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 58,6 x 52 = 124,8 cm3
Puissance maxi : 15 ch à 9000 tr/mn
Couple : 12,2 nm à 8000 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : 1 carburateur
Embrayage : en bain d'huile
Boîte : 6 rapports
Cadre : périmétrique en acier
Suspension av. : fourche télescopique inversée ø40 , déb. mm
Suspension ar. : mono-amortisseur, déb. 130 mm
Frein av. : 1 disque ø 300 mm, étrier 4 pistons
Frein ar. : 1 disque ø 220 mm, étrier simple piston
Pneu av. : 100/80 x 17; ar. : 130/70 x 17
Réservoir essence : 12,5 litres
Longueur : 1970 mm
Hauteur de selle : 795 mm
Poids à sec : 120 kg
Equipement de série
Compte-tours analogique
Tachymètre digital
Totaliseur kilométrique partiel
Horloge
Chronomètre tour à tour
Jauge de température d’eau à segments
Témoin de charge batterie
Contacteur Neiman avec blocage de direction
Coupe-circuit
Starter au guidon
Appel de phare
Bouchon de réservoir type aviation
Béquille latérale
Dosseret de selle passager amovible
Disques de frein “pétales”
Sangle de maintien passager
Repose-pieds passager
Constructeur / Distributeur

MH
SIMA
ZA Les bonnes filles

Levernois - BP 80134
21 204 - Beaune Cedex
Tel : 03 80 22 06 13
Fax : 03 80 22 78 06
www.simamoto.fr

Concurents
Aprilia 125 RS4
Voir | Comparer | Essai

CAGIVA Mito SP 525
Voir | Comparer

DAELIM Roadsport 125
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Roadsport 125 2013
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Roadsport R
Voir | Comparer | Essai

DERBI GPR 4T
Voir | Comparer | Essai

EUROCKA Motrac
Voir | Comparer | Essai

HONDA CBR 125RW
Voir | Comparer | Essai

HYOSUNG 125 GTR
Voir | Comparer

JINLUN Racer
Voir | Comparer

MEGELLI Racing R
Voir | Comparer | Essai

RIEJU RS2
Voir | Comparer

SACHS XTC-R 4T
Voir | Comparer

YAMAHA YZF-R125
Voir | Comparer | Essai

Depuis près de deux ans, nous étions régulièrement mis en présence de belles petites motos 125 cm3 espagnoles, exposées à l’occasion de divers salons du deux-roues européens. Ces motos, de marque Motor Hispania (MH), n’étaient toutefois pas encore distribuées en France… C’est enfin chose faite et nous avons pu tester toute la gamme, dont la très séduisante sportive RX 125 R…
Il aura fallu attendre près de deux ans pour qu’Eusebio Gallego, PDG de Motor Hispania, fabricant espagnol des motos éponymes, se décide à importer ses modèles 125 cm3 en France. Il est vrai qu’il comptait sur Peugeot pour diffuser ces machines dans l’Hexagone, mais le constructeur français, qui commercialise déjà des MH 50 cm3 sous sa marque, en a décidé autrement après le test de la XPS 125 qui ne s’est pas révélé concluant.
Du coup, Motor Hispania vient de confier l’importation de ses motos à Trusty Firm Diffusion, déjà distributeur des marques Gas Gas et AJP.

Un design aguicheur

Superbement dessinée, la sportive RX 125 R séduit au premier coup d’œil. La ligne est très réussie et n’a pas grand-chose à envier à celle des plus belles sportives à moteur 4-temps du moment. Ce modèle dispose bien sûr de la même partie-cycle que le roadster MH-7 Naked, avec fourche inversée, ligne d’échappement avec silencieux inox sortant au niveau du bras oscillant et éléments de freinage de belle facture. Outre son carénage enveloppant et sa jolie face avant à phare double optique, la RX R se distingue du modèle roadster par un train arrière différent, composé une selle plus profilée à double étage, sans barre de maintien passager.
On note également des rétroviseurs solidaires du carénage, avec miroirs réglables et clignotants intégrés, ainsi que des commandes de frein arrière et de sélecteur de vitesses plus hautes et reculées. Le guidon cintre plat surélevé par pontets du roadster est bien sûr remplacé par des demi-guidons fixés sous le té de fourche supérieur. L’instrumentation de bord est identique, avec un même compte-tours analogique et un cadran digital multifonctions. Ici, seule la partie arrière de la selle est amovible, mais il n’y a pas de logement permettant de ranger un antivol, seulement un accès facilité à la batterie.

Ambiance racing

Aussi facile d’accès que le roadster MH-7 Naked, la sportive RX 125 R vous met tout de suite dans l’ambiance racing. Sensiblement plus étroite, elle propose une assise aussi ferme que celle du roadster et une position de conduite en appui sur les avant-bras. Dès les premiers tours de roues, on constate un meilleur ressenti du train avant, naturellement plus chargé du fait de la position plus inclinée du conducteur. Contrepartie de cette position et du guidon moins large, il faut davantage se servir du poids du corps pour passer rapidement d’un angle à l’autre dans les enchaînements rapides de virages. Un style de conduite que l’on adopte relativement vite, mais qui se révèle plus exigeant en terme d’attention de la part du conducteur et plus fatiguant sur de longs trajets.
La RX 125 R se montre naturellement aussi stable en ligne et en courbes que le roadster. L’inscription sur l’angle s’effectue avec la même rondeur et les pneumatiques Continental Conti Twist offrent le même grip satisfaisant sur les deux machines. Attention toutefois aux excès d’optimisme en conduite sportive, l’amortisseur arrière affichant vite ses limites dès que le rythme s’accélère franchement. Conduite rapide oui, mais en soignant ses trajectoires et en évitant les contraintes trop prononcées (raccords saillants, ornières, etc.). Même constat au niveau du freinage, puissant, mais la fourche arrive rapidement en butée lors d’un freinage très incisif de l’avant.


Plus d’allonge

Mieux profilée que le roadster, la sportive RX affiche sans peine une vitesse de pointe supérieure, bien qu’elle dispose d’une boîte de vitesse pareillement étagée. Bien lancé, pilote légèrement effacé derrière la bulle, notre modèle d’essai peu rodé (moins de 100 km au compteur) nous a gratifiés d’un chrono de 106 km/h (GPS), pour une vitesse compteur de 109 km/h. Il ne fait aucun doute qu’avec plus de kilomètres au compteur, ce moteur devrait facilement gagner quelques km/h supplémentaires, se rapprochant ainsi du niveau de performances des cadors de la catégorie (Honda CBR à 112 chrono, Yamaha YZF-R ou Daelim Roadsport à 120 km/h).
Pour autant, malgré ce petit manque d’allonge, l’agrément d’utilisation de la RX 125 R reste dans la bonne moyenne, avec une prestation moteur intéressante. Les démarrages sont en effet rapides et vigoureux, les relances énergiques pour peu que l’on sollicite le sélecteur en tombant un rapport si nécessaire et la plage d’utilisation s’avère relativement étendue, la RX 125 R affichant une relative souplesse à bas régimes et un bon rendement dans les tours.
Conclusion
La MH RX 125 R est assurément une belle petite moto, qui s’affiche sans complexe et moins chère que ses rivales dotées de l’injection électronique et de performances supérieures. Un challenge qu’elle relève sans hésiter, arguant d’une ligne séduisante et racée, ainsi que d’équipements de bonne facture. Il est vrai qu’elle a ses chances, mais il reste à élargir rapidement le réseau MH pour lui offrir une réelle visibilité.
La maniabilité
Agrément moteur
Performances
Protection
Vitesse de pointe
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
7/10
8/10
9/10
7/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
116 km/h
8,1 sec
5100 mm
3,2 l/100 km
370 km
Note Finale :   7,8/10
Réaction(s) (5)
1 | écrit le samedi 18 juillet 2009 à 16h24 par rene
Pour qui ne veut pas rouler seulement en cbr ou en yzf, l'offre est assez large avec la Daelim roadsport déjà vieillissante mais efficace et polyvalente, la Kymco quannon moins efficace mais aussi polyvalente, et les nouvelles Derbi gpr et cette MH sport intéressantes mais assez radicales. Svp messieurs les constructeurs, svp refaites de vraies selles... déjà que les suspensions sont de plus en plus fermes...
Pour finir, il y a les motos 2T encore plus sportives mais plus exigeantes (Aprilia RS par ex...). Chacun peut trouver chaussure à son pied...
2 | écrit le samedi 18 juillet 2009 à 16h26 par rene
Pour qui ne veut pas rouler seulement en cbr ou en yzf, l'offre est assez large avec la Daelim roadsport déjà vieillissante mais efficace et polyvalente, la Kymco quannon moins efficace mais aussi polyvalente, et les nouvelles Derbi gpr et cette MH sport intéressantes mais assez radicales. Svp messieurs les constructeurs, svp refaites de vraies selles... déjà que les suspensions sont de plus en plus fermes...
Pour finir, il y a les motos 2T encore plus sportives mais plus exigeantes (Aprilia RS par ex...). Chacun peut trouver chaussure à son pied...
3 | écrit le samedi 25 juillet 2009 à 10h11 par DreamCBR
Selon moi si il y a bien une marque qui manquait sur le marché des 125cc en France c'est bien MH.
D'abord pour les roadsters que je trouve vraiment superbes, même si en général ce n'est pas la catégorie de moto que je préfère, et surtout qu'en 125cc pour moi qui n'aime pas les phares simplement rond je n'avais guère le choix. En tout cas vivement l'essai de la KN1 que j'attend avec impatience.
Bref pour en revenir à la sportive ça pourrait vraiment être un excellent compromis, entre ceux qui vont hésiter avec la CBR et son gabarit d'enfant (j'ai hâte qu'il sorte enfin une vrai moto car déjà coté look elle a quand même du charme et niveau moteur c'est un des meilleurs 4t actuel, et vu que actuellement les ventes de la CBR sont en pertes je pense que ça serait une bonne chose pour la marque de proposer une vraie bonne moto face à la concurence car ils sont tout a fait capable de détrôner cette R125.), et la Yamaha pour son tarif qui peut en rebuter certains.
Et puis la puissance qu'elle confère peut être suffisante pour certaines personnes, après c'est certain que l'injection je pense aurait aider à la faire monter jusqu'à la R125, mais ou serait l'interêt pour eux de faire une moto complètement identique niveau moteur mais avec un aspect moins attrayant pour la plupart des personnes.
4 | écrit le dimanche 18 octobre 2009 à 00h37 par Antonio71
Très jolie moto... Dommage qu'elle n'est pas les performances de la daelim roadsport (pour un prix similaire). Je tiens juste à préciser que la vitesse de pointe réelle de la RX est de 112km/h réel et non de 106 comme indiqué dans votre essai (information tirée du magazine "Generation 125"). Une petite vidéo serait pas de refus =D
5 | écrit le mercredi 04 novembre 2009 à 18h08 par fab42
Vraiment très sympa comme 125(niveau look) mai c'est un peut dommage pour la vitesse maxi .Peut être ma futur 125 ...
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions moto
Boutique
.: Tags :.
Partenaires
37 visiteurs actuellement sur le site.