Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : mercredi 23 mars 2011

KTM Duke 125

KTM Duke 125 : 100% pur jus !

Texte : Julien | Photos : Julien | Vidéo : David Vincent
Garantie et Prix
- 2 ans, pièces et m.o.
- 4230 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, double ACT, 4 soupapes
Cylindrée : 58 x 47,2 = 124,7 cm3
Puissance maxi : 15 ch à 10500 tr/mn
Couple : 12 nm à 8000 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : Injection
Embrayage : en bain d'huile
Boîte : 6
Cadre : Treillis tubulaire en acier chrome-molibdene
Suspension av. : fourche Hydraulique inversée ø43 , déb. 150 mm
Suspension ar. : monoshock WP réglable en précharge, déb. 150 mm
Frein av. : disque ø 280 mm, radial 4 pistons opposés
Frein ar. : Disque ø 230 mm, simple piston
Pneu av. : 110/70 x 17; ar. : 150/60 x 17
Réservoir essence : 11 litres
Longueur : mm
Hauteur de selle : 810 mm
Poids à sec : 124 kg
Equipement de série
Guidon en alu à diamètre variable
Étrier de frein avant à montage radial
Fourche inversée
Shift light
Compte-tour à segment
Indicateur de rapport engagé
2 trips partiels
Consommation moyenne
Horloge
Jauge à essence
Jauge de température moteur
Temps d’utilisation
Bouchon à essence sur charnière
Durits de frein « aviation »
Sabot moteur
Béquille centrale (non coupe-contact)
Repose-pieds arrière repliables
Poignées passager
Amortisseur réglable
Espace pour un bloque-disque sous la selle
Clignotants et feu arrière à leds

Options
Stickers
Plaque phare
Silencieux
Roulettes de protection
Support de plaque
Pare-mains
Déco leds
Disque de frein à pétales
Pièces anodisées
Constructeur / Distributeur
KTM
4 rue Alexandre Grammont
69800- Saint Priest
Tel : 04 37 25 14 60
Fax : 04 37 25 14 70
www.ktm.fr
Concurents
BRAMMO Enertia
Voir | Comparer | Essai

CAGIVA Raptor
Voir | Comparer

CPI Astor 125
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Roadwin FI
Voir | Comparer | Essai

DERBI Mulhacen 125
Voir | Comparer | Essai

DERBI Mulhacen Café125
Voir | Comparer | Essai

HONDA MSX 125
Voir | Comparer | Essai

HYOSUNG 125 GT Naked
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY RKV
Voir | Comparer | Essai

KYMCO CK 1
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-PW 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN Rocket 125 S
Voir | Comparer | Essai

MASH Café-Racer 125
Voir | Comparer | Essai

MASH Seventy Five 125
Voir | Comparer | Essai

MASH Seventy One
Voir | Comparer | Essai

MEGELLI Roadster S
Voir | Comparer | Essai

MH Gun 125R
Voir | Comparer | Essai

MH MH7 air
Voir | Comparer | Essai

RIEJU NKD
Voir | Comparer

SKYTEAM Ace
Voir | Comparer | Essai

SPEEDCOOL SC1 125
Voir | Comparer | Essai

SYM Wolf 125 SB
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA MT-125
Voir | Comparer | Essai

ZONGSHEN ZS-R
Voir | Comparer

Fidèle à sa sulfureuse réputation, KTM débarque sur le segment des motos 125 4-temps avec cette turbulente Duke 125. Monocylindre rageur, partie-cycle digne d’une grosse cylindrée et lignes taillées à la serpe, la bombe orange s’impose comme LA nouvelle référence chez les roadsters sportifs. Explications…

Historiquement spécialisé dans les motos « off-road », KTM s’est lancé dans une vaste croisade « routière » depuis le début des années 2000, avec une devise désormais bien connue : « ready to race ». Comprenez par là que la quasi-totalité des modèles routiers proposés par le constructeur autrichien ne s’embarrassent d’aucun compromis. Fidèle à cet esprit et dédiée au segment des roadsters, la lignée Duke se composait jusqu’ici de deux modèles (690 et 990). Elle s’enrichit cette année d’une troisième mouture sous les traits de cette Duke 125. Pour KTM, ce segment est apparu comme une priorité pour deux raisons essentielles. Primo, l’homogénéisation à l’échelle européenne du permis A1 rendra les 125cc accessibles dès 16 ans dans tous les pays du Vieux Continent à partir de 2013. Secundo, la firme a pour ambition de redonner aux plus jeunes le goût de la moto. Vous l’aurez donc compris, la Duke 125 constitue une porte d’entrée vers la grande maison KTM. Elle se devait à ce titre de restituer toutes les valeurs et l’esprit de la marque, tout en restant accessible au plus grand nombre.

Fighting spirit

De prime abord, il faut reconnaître que le résultat répond parfaitement à l’objectif. Avec son gabarit flatteur, ses lignes acérées signées Kriska et son style à mi-chemin entre le roadster et le supermotard, la Duke respecte les codes esthétiques de la marque et se présente comme l’un des roadsters 125 les plus enthousiasmants de ces dernières années. Pour un peu, on se croirait revenu à l’époque des massives motos 125 2-temps… Quelques kilomètres parcourus dans la capitale suffisent d’ailleurs à s’en convaincre. Avec ses pare-mains (optionnels), son réservoir aux arêtes saillantes et son feu avant digne d’un insecte volant prêt à piquer tout ce qui bouge, la Duke 125 attire le regard des plus jeunes, et pas seulement ! Et pour parfaire cette plastique fort aguicheuse, la marque propose de surcroît un vaste catalogue d’accessoires dédié à la personnalisation. Bien que les aspects pratiques ne soient pas négligés (emplacement pour bloque-disque sous la selle arrière, poignées de maintien), la Duke 125 exhibe la parfaite panoplie du roadster sportif. Cadre treillis tubulaire apparent, bras oscillent en alu, imposante fourche inversée WP de 43mm, étrier de frein avant à montage radial, l’Autrichienne ne laisse planer aucun doute quant à sa vocation.

Sportive, mais pas radicale

Le lancement officiel de la KTM se déroulant dans un lieu très « IN » de notre capitale (le 104 pour les connaisseurs), c’est par un parcours urbain que nous attaquons cette prise de contact. Le tempérament de la KTM se dessine un peu plus une fois en selle. L’assise culmine à 810mm. Le grand débattement de la suspension arrière et la finesse de la KTM la rendent cependant accessible à tous, y compris aux conducteurs de petites tailles. Dotée d’un large guidon et de commandes pédestres reculées, l’Autrichienne vous plonge d’emblée dans une ambiance très tonique. Pour autant, l’ergonomie reste typée roadster. L’appui sur les poignets n’est pas trop prononcé, et c’est en toute décontraction que nous nous apprêtons à attaquer ces premiers tours de roues dans Paris.

Un monocylindre 4 soupapes « dernier cri »

Tour de clé, pression sur le démarreur, et le monocylindre refroidi par eau s’ébroue dans une sonorité trépidante plutôt agréable. À ma grande surprise, le compte-tour grimpe instantanément jusqu’à la rupture d’allumage avant de redescendre aussi sec pour se caler au ralenti. Problème de réglage ? Injection mal calibrée ? La question reste entière, mais le phénomène se répètera à chaque mise en route du moteur ! Heureusement, passé cette phase de démarrage, le bouilleur dévoile un comportement nettement plus agréable. Moderne de conception, le monocylindre à double ACT et 4 soupapes hérite d’une alimentation par injection (Bosch), et même d’un balancier d’équilibrage destiné à réduire les vibrations. Il en résulte une certaine souplesse d’utilisation à bas régimes, que l’on apprécie à sa juste valeur en ville. Malgré ses 118kg à sec, ses pneus assez larges (150mm à l’arrière) et son diamètre de braquage moyen, la Duke s’en sort honorablement en milieu urbain, la position de conduite facilitant les manœuvres.

Plaisir intense, mais de courte durée !

Dès l’approche des grands boulevards, la KTM invite déjà à hausser le rythme. Annoncé à 15 chevaux, le mono délivre des montées en régime très vives, un phénomène accentué par l’étagement de la boîte de vitesse (premiers rapports assez courts). Si la puissance est au rendez-vous, les rapports s’enchaînent donc sans interruption et à un rythme effréné. On profite à peine du couple généreux délivré entre 7000 et 10000tr/min, avant l’allumage du « shift light » indiquant qu’il est temps d’enclencher le rapport supérieur. Si ce comportement moteur apparaît plutôt ludique, la Duke 125 nécessite tout de même un usage répété de la boîte de vitesse. Et c’est justement à ce petit jeu là que les choses se corsent un peu compte tenu de la rugosité de la sélection (comme souvent chez KTM). Espérons donc que le phénomène s’estompera après un bon rodage. Quoi qu’il en soit, la Duke 125 fait preuve d’une belle vitalité sur les premiers rapports et se montre tout aussi performant sur voie rapide. L’Autrichienne accroche même un très bon 115km/h réels en fond de sixième, soit une des vitesses de pointe les plus élevées de la catégorie. La sixième étant bien étagée, l’Autrichienne continue à prendre ses tours sur ce dernier rapport, ce qui n’oblige pas à rétrograder au premier « faux plat » venu. Cerise sur le gâteau, la consommation moyenne reste raisonnable, de l’ordre de 3,2 l/100km en cycle mixte.

Elle a [presque] tout d’une grande…

Si le moteur donne globalement satisfaction, la partie-cycle frôle pour sa part la perfection. De bonne volonté en ville, c’est clairement sur route dégagée (et sinueuse de préférence !) que la KTM fait étalage de ses qualités. Dotée d’un train avant précis et ultra rigoureux, elle s’inscrit en courbe très naturellement et sans excès de nervosité, à l’inverse de nombre de ses concurrentes. La Duke 125 profite dans le même temps d’une stabilité à toute à épreuve, que ce soit en courbe ou à très vive allure. Malgré son style tranchant, l’Autrichienne distille donc un capital confiance bien au-dessus de la moyenne, et même très proche d’une moto de plus grosse cylindrée. Sans excès de mordant, l’étrier avant à 4 pistons répond franchement lorsqu’on le sollicite. À l’inverse, le dispositif arrière paraît un peu trop puissant, provoquant parfois quelques blocages de roue intempestifs. Les adeptes de la glisse façon « supermotard » s’en réjouiront, le commun des motards beaucoup moins, surtout sous la pluie ! Quoi qu’il en soit, la KTM invite tout de même à repousser les limites en virage, avec à la clé un réel plaisir de pilotage. Seul regret, la Duke aurait mérité une monte pneumatique plus sportive, les pneus indiens MRF (!?!) nécessitant un long temps de chauffe et n’offrant qu’un grip limité sur l’angle. Autre point perfectible, l’amortisseur arrière s’avère un peu souple pour amortir les gros chocs qui se répercutent immanquablement dans le dos du pilote.



Conclusion
Attendue comme l’une des nouveautés marquantes de l’année 2011, cette KTM Duke 125 tient donc toutes ses promesses au terme de ce premier essai. Derrière sa plastique bodybuildée se cache une moto terriblement attachante, à la fois facile de prise en main, très homogène, et dotée d’un certain charisme. Toutes ces qualités se payent logiquement au prix fort (3890€), et ce malgré la délocalisation de sa fabrication en Inde. Bien évidemment, l’Autrichienne n’est pas exempte de défauts. Elle a cependant le mérite de dépoussiérer avec audace et brio le segment des motos 125, parfois très (voir trop !) conventionnel. Pour un coup d’essai, KTM signe donc un brillant coup de maître. Conçue pour séduire les jeunes, la Duke 125 pourrait attirer une clientèle bien plus large que prévu, et c’est tout le mal qu’on lui souhaite !
gabarit valorisant
ligne réussie
moteur performant
rigueur partie-cycle
amortisseur sec
boîte un peu dure
frein arrière trop puissant
coloris noir
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
10/10
9/10
10/10
9/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
115 km/h
7,6 sec
4670 mm
3,2 l/100 km
340 km
Note Finale :   9,5/10
Réaction(s) (60)
1 | écrit le mercredi 23 mars 2011 à 20h15 par gumpert02
2 | écrit le mercredi 23 mars 2011 à 20h41 par fonfon
3 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 02h19 par Terminaforce
4 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 06h59 par batboy
5 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 07h30 par rene
6 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 09h04 par Redaction
7 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 10h32 par batboy TerraFan
8 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 11h20 par Slarfire
9 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 11h27 par Slarfire
10 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 11h56 par dge
11 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 13h08 par batboy duke lover
12 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 13h21 par Vauclusian batboy
13 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 13h55 par Rédaction motor-infos.tv
14 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 17h25 par Badfab93
15 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 18h03 par shjules
16 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 18h08 par Terminaforce
17 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 19h12 par rene
18 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 20h44 par Slarfire
19 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 21h09 par rene
20 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 21h20 par Slarfire
21 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 21h51 par rene
22 | écrit le jeudi 24 mars 2011 à 22h09 par rene
23 | écrit le vendredi 25 mars 2011 à 11h46 par rémi
24 | écrit le vendredi 25 mars 2011 à 19h04 par rene
25 | écrit le vendredi 25 mars 2011 à 19h05 par rene
26 | écrit le vendredi 25 mars 2011 à 20h52 par Slarfire
27 | écrit le dimanche 27 mars 2011 à 17h49 par JM
28 | écrit le dimanche 27 mars 2011 à 21h36 par rene
29 | écrit le lundi 28 mars 2011 à 00h57 par romain
30 | écrit le lundi 28 mars 2011 à 10h12 par JM
31 | écrit le lundi 28 mars 2011 à 18h14 par Terminaforce
32 | écrit le mardi 29 mars 2011 à 18h25 par Redaction
33 | écrit le mardi 29 mars 2011 à 18h49 par rene
Chouette le photo montage de la future adventure... 125! Va falloir faire payer Ktm... pour le droit de voir!
34 | écrit le mercredi 30 mars 2011 à 17h01 par fonfon
35 | écrit le jeudi 31 mars 2011 à 00h28 par redaction motor-infos.tv
36 | écrit le jeudi 31 mars 2011 à 10h43 par dge
37 | écrit le jeudi 07 avril 2011 à 11h12 par bombardier
38 | écrit le jeudi 07 avril 2011 à 11h14 par bombardier
39 | écrit le jeudi 07 avril 2011 à 11h39 par Maya (maya@roadmedia.fr)
40 | écrit le vendredi 08 avril 2011 à 10h56 par bombardier
41 | écrit le dimanche 10 avril 2011 à 13h55 par ACS10
42 | écrit le lundi 11 avril 2011 à 11h23 par Rédaction (Maya)
43 | écrit le lundi 11 avril 2011 à 18h54 par ACS10
Merci pour cette information .
Bonne continuation !
44 | écrit le lundi 18 avril 2011 à 10h52 par Redaction
45 | écrit le lundi 18 avril 2011 à 21h11 par ACS10
Avez-vous obtenu les prix de ces options ?
Merci d'avance.
46 | écrit le lundi 18 avril 2011 à 21h16 par ACS10
Avez-vous obtenu les prix de ces options ?
Merci d'avance.
47 | écrit le mercredi 27 avril 2011 à 14h54 par Rédaction (maya@roadmedia.fr)
Bonjour,
Nous avons obtenu la liste et les tarifs des accessoires pour la Duke. Voici le lien vers l'actu :
http://www.moto-infos.com/actualite-7070-ktm-duke-125-accessoires-personnalisez-la-votre.html
Bonne lecture
Maya
48 | écrit le jeudi 28 avril 2011 à 14h05 par ASC10
Merci pour ces informations. Bonne continuation
49 | écrit le vendredi 29 avril 2011 à 01h07 par ACS10
50 | écrit le vendredi 27 mai 2011 à 01h01 par bombardier
51 | écrit le vendredi 27 mai 2011 à 09h35 par Rédaction
52 | écrit le lundi 30 mai 2011 à 12h50 par bombardier
53 | écrit le vendredi 22 juillet 2011 à 12h39 par Oliv.
54 | écrit le lundi 25 juillet 2011 à 03h29 par Alu
55 | écrit le lundi 25 juillet 2011 à 04h10 par Alu
56 | écrit le mardi 18 octobre 2011 à 19h20 par philippe.briseux@wanadoo.fr
57 | écrit le mercredi 07 novembre 2012 à 14h00 par Terminaforce
58 | écrit le samedi 08 décembre 2012 à 17h46 par Lolo
59 | écrit le vendredi 01 février 2013 à 11h59 par Q300KEF
60 | écrit le vendredi 26 avril 2013 à 15h41 par snoopy60
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions moto
Boutique
.: Tags :.
Partenaires