Autres: Motor Infos TV - La WebTV motorisée | | Moto Technologie
Comparateur 2 roues
 
Essai
mis en ligne le : vendredi 17 mai 2013

HONDA MSX 125

Honda MSX 125 : minimoto, maxi-jouet

Texte : Guillaume | Photos : David Vincent | Vidéo : David Vincent
Garantie et Prix
- 2 ans P&MO avec assistance
- 3149 €
           Acheter     Assurer
Fiche technique
Moteur : monocylindre 4T, refroidi par air, simple ACT, 2 soupapes
Cylindrée : 52,4 x 57,9 = 124,9 cm3
Puissance maxi : 9,8 ch à 7000 tr/mn
Couple : 10,9 nm à 5500 tr/mn
Mise en route : démarreur électrique
Alimentation : injection électronique PGM-FI
Embrayage : en bain d'huile
Boîte : 4 rapports
Cadre : tubulaire acier
Suspension av. : fourche inversée ø31 , déb. 100 mm
Suspension ar. : mono-amortisseur, déb. 103 mm
Frein av. : disque ø 220 mm, double piston
Frein ar. : disque ø 190 mm, simple piston
Pneu av. : 120/70-12; ar. : 130/70-12
Réservoir essence : 5,5 litres
Longueur : 1760 mm
Hauteur de selle : 765 mm
Poids à sec : kg
Equipement de série
Coupe-contact
Tableau de bord digital
Jauge à carburant
Heure
Trip total
Deux trips partiels
Béquille latérale
Ergots d’arrimage
Constructeur / Distributeur
HONDA
Honda Motor Europe Sud
SA, parc d’activités de Pariest, BP 46, allée du 1er mai,
Croissy Beaubourg
77 312 - Marne la Vallée Cedex 2.
Tel : 01 60 37 30 00
Fax : 01 60 37 30 99
www.honda.fr
Concurents
BRAMMO Enertia
Voir | Comparer | Essai

CAGIVA Raptor
Voir | Comparer

CPI Astor 125
Voir | Comparer | Essai

DAELIM Roadwin FI
Voir | Comparer | Essai

DERBI Mulhacen 125
Voir | Comparer | Essai

DERBI Mulhacen Café125
Voir | Comparer | Essai

HYOSUNG 125 GT Naked
Voir | Comparer | Essai

KEEWAY RKV
Voir | Comparer | Essai

KTM Duke 125
Voir | Comparer | Essai

KYMCO K-PW 125
Voir | Comparer | Essai

LIFAN Rocket 125 S
Voir | Comparer | Essai

MASH Café-Racer 125
Voir | Comparer | Essai

MASH Seventy Five 125
Voir | Comparer | Essai

MASH Seventy One
Voir | Comparer | Essai

MEGELLI Roadster S
Voir | Comparer | Essai

MH Gun 125R
Voir | Comparer | Essai

MH MH7 air
Voir | Comparer | Essai

RIEJU NKD
Voir | Comparer

SKYTEAM Ace
Voir | Comparer | Essai

SPEEDCOOL SC1 125
Voir | Comparer | Essai

SYM Wolf 125 SB
Voir | Comparer | Essai

YAMAHA MT-125
Voir | Comparer | Essai

ZONGSHEN ZS-R
Voir | Comparer

Parmi le wagon de nouveautés Honda 2013, le MSX aurait pu passer inaperçue. Quelles étaient en effet les chances de cette petite 125 de capter l’attention face, par exemple, à la majestueuse Gold Wing F6B ou aux très attendues CB 500 F, X et R ? C’était sans compter sur le capital sympathie de cette minimoto.

Penser que le plaisir à moto se limite à la contemplation d’une fiche technique et au nombre de chevaux qui y est mentionné est évidemment réducteur. Le Honda MSX 125 l’illustre à merveille avec son rapport puissance/plaisir inégalable : moins de 10 chevaux et une capacité inouïe à filer la banane à son conducteur et à tous ceux qu’il aura l’occasion de croiser sur son chemin. Dans un tout autre registre, la dernière fois que nous avions vu la joie se dessiner sur le visage des passants, c’était au guidon du Hoolister Bobber 125 (lire l'essai Hoolister Bobber : litte bad boy). Deux machines que tout oppose, exception faite de cette capacité à dérider tout ceux qui s'en approchent.

Déclencheur de sourires

Non content de véhiculer une image non agressive de la moto (petit format, motorisation non vrombissante), le charme du MSX repose aussi sur son fier héritage. En évoquant toute la lignée des minibikes Honda (à découvrir dans notre diaporama), à commencer par les légendaires Dax et Monkey, cette 125 joue dans la catégorie des madeleines de Proust mécaniques. Diffusé, entre 1969 et 2006, à 37 000 exemplaires en France (sans compter les nombreuses copies chinoises dont le Spigaou), le Dax a largement marqué les esprits. Suffisamment pour que les anciens se remémorent leurs premières émotions motocyclistes à son guidon en voyant le MSX. Difficile également de compter le nombre de fois où, arrêtés au feu rouge, les automobilistes nous ont salués d’un pouce en l’air. Les jeunes se sont eux aussi retournés sur notre passage ou sont venus à notre rencontre pour savoir si cette moto existait vraiment (sic !) et en connaître le prix. A son annonce (3040 €), le sourire a un peu perdu en intensité. Sans aller toutefois jusqu’à détourner le regard sur notre départ. Véritable agrégateur social, le MSX est une machine à nouer le contact bien au delà de la traditionnelle sphère motarde. Salvateur abattage de frontières.

Joujou extra

L’aura du MSX doit évidemment beaucoup à son aspects de gros jouet. C’est d’ailleurs en tant que tel que le concept apparaît en 1961. La Z100, premier Monkey du constructeur (« singe » en anglais, en référence à la position du conducteur juché sur sa minimoto), a en effet été créée pour amuser les enfants sur les parcs d’attraction japonais. Phénomène commun, les parents se sont appropriés ce jouet initialement destiné à leur progéniture au point d’inciter Honda à créer une véritable gamme de minimotos dont le MSX est le dernier avatar. Eminemment ludique, cette 125 ne fait que magnifier cet héritage en lui greffant une partie-cycle des plus modernes : fourche inversée de 31 mm (une première sur un 125 Honda), disque avant et arrière, mono amortisseur… Une conception sérieuse qui, pour le coup, ne doit rien au jouet. De quoi s’amuser sans hypothéquer sa sécurité, comme nous avons pu le constater lors de notre périple parisien à son guidon.

Fun bike

Même si la vocation première du MSX n’est pas d’affronter les trajets quotidiens, cette minimoto est bluffante d’agilité en ville. Sa compacité et son rayon de braquage minimaliste y font merveille pour se faufiler dans l’entrelacs des encombrements urbains. Aidé par sa faible hauteur de selle, par son poids plume et par sa longueur de seulement 1,76 m, on se surprend à ne presque jamais poser le pied au sol et à s’amuser à rester en équilibre le plus longtemps possible en attendant le passage du feu vert. Et ce n’est pas le stunter Nick Apex Rocha, en Freestyle dans Bangkok pour une vidéo promotionnelle Honda, qui nous démentirait. Une autre vidéo, opportunément baptisée City Proof, et également tournée à Bangkok, démontre, à grand renfort de stoppies et de wheelings, à quel point le MSX a inscrit le fun dans ses gênes. La petite Honda, d’ailleurs produite en Thaïlande, est en passe d’y devenir culte comme en attestent les pages Facebook, les vidéos ou encore les sites de vente de pièces détachées qui lui sont consacrés.

Intra muros

Pour un usage plus conforme aux exigences de nos latitudes, et pour préserver son permis, il sera préférable d’opter pour une conduite plus respectueuse de la réglementation. Ce qui ne signifie pas moins plaisante. Même posé sur ses deux pneus, le MSX reste addictif. Evidemment, l’absence de protection, la vitesse de pointe limitée (100 km/h en croisière, 120 avec beaucoup d’élan et sur le plat) et ce petit gabarit qui interdit de porter son regard au-delà des pare-chocs de camions inviteront à fuir les autoroutes péri-urbaines. La boîte de vitesses dotée de seulement 4 rapports invite, elle aussi, à rester dans l’intra-muros. Le moteur s’y exprime à merveille et sa puissance de moins de 10 chevaux n’est pas un handicap pour mouvoir les 100 petits kilos de l’engin. Le monocylindre de 124,9 cm3, dérivé de l’Innova et produit à plus de 90 000 exemplaires, a largement fait ses preuves en termes de fiabilité. La seule contrainte de cette motorisation, qui abandonne la boîte rotative à embrayage automatique de l’Innova au profit d’un embrayage par câble, tient dans son refroidissement à air qui impose un entretien tous les 4000 km.

L’extrême compacité du MSX invite également, comme beaucoup l’ont fait avec le Dax, à l’amener avec soi en vacances. Arrimé derrière la voiture, le camping-car ou la caravane, cette moto sera une compagne idéale à la plage comme à la campagne. On s’imagine sans mal aller, tout sourire, chercher le pain ou le journal à son guidon. Sa légèreté, toujours elle, associée à sa qualité de suspensions pourra même vous inciter à quitter les voies balisés pour vous aventurer dans les chemins. Il faudra alors juste se méfier du manque de progressivité et de mordant du frein arrière (sur notre machine d'essai du moins, qui ne totalise que 250 km). A contrario, le disque avant est aussi dosable qu’efficace. Les plus courageux pourront même envisager de rejoindre leur lieu de villégiature directement à dos de MSX. La selle passager servira à arrimer ses bagages en s’aidant des crochets destinés à cet usage. Quant au passager à proprement parler, on lui fera préférer le train de crainte d’aller au clash. La simple sangle de maintien et la faible longueur de selle sont autant d’invitation à rouler solo. En duo, ce sera collé-serré. Sur un petit trajet, passe encore, sur longue distance, à proscrire.

Conclusion
Ultime déclinaison du concept de minimoto cher à Honda, le MSX 125 prouve que le plaisir à deux-roues n’est pas proportionnel au nombre de chevaux. Malgré une puissance modeste (9,8 chevaux), cette machine opère à merveille sur les zygomatiques. Bien suspendue, enfantine de prise en main, joueuse à souhait, le MSX ne tardera pas à rendre accro son propriétaire. Reste à se convaincre de dépenser 3 040 €. Pour un jouet, fut-il d’adulte, la somme paraît d’autant plus rondelette que Kymco propose, exactement sur le même créneau, la K-PW 125 pour 1 300 € de moins.
Esthétique
Ludique
Prise en mains évidente
Consommation mini
Prix
Frein arrière peu mordant
Confort passager
Absence de clé codée
Moteur :
Partie-cycle :
Esthetique :
Equipement :
9/10
9/10
10/10
8/10
Vitesse maxi :
Accélération 0-100 m :
Diamètre braquage :
Conso. moyenne :
Autonomie :
95 km/h
8,6 sec
3300 mm
2,12 l/100 km
260 km
Note Finale :   9/10
Réaction(s) (14)
1 | écrit le samedi 18 mai 2013 à 12h01 par jeje_doudou
bon, elle est rigolote, mais dessus avec mes 1m85, j'ai pas envie qu'on se foute de ma gueule, sérieusement, c'est une moto pour lilipuciens les mecs...
2 | écrit le samedi 18 mai 2013 à 13h58 par rene
Look de jouet surtout, ça doit être sympa à conduire, mais réservé aux fils de famille ou aux vieux en mal de "mini fun"!
3 | écrit le samedi 18 mai 2013 à 16h55 par Baptiste
Un peu chéro le cadeau pour un jouet!!!
Et puis le moteur de la CBR aurait mieux trouvé sa place dans cette partie cycle joueuse, ç'aurait été une vraie balle!
Sinon, toujours pareil pour Honda: belle idée, jolie et bien finie!
4 | écrit le mercredi 22 mai 2013 à 14h19 par Bruno34
Niveau Conso, vous avez vérifié 2,12L aux 100km ?
5 | écrit le mercredi 22 mai 2013 à 20h32 par HondaForever
Craquante et fun à souhait ! Un must-have ! J'en prendrai 2 pour le coup, une dans le garage et une autre dans ma chambre !
6 | écrit le jeudi 23 mai 2013 à 19h12 par Havoc_du_ForuMZ
Bonjour, quelle est la taille de Jean-Charles, le pilote de la vidéo ? Engin vraiment sympa et fun !
7 | écrit le vendredi 24 mai 2013 à 11h23 par Rédaction
Havoc,
Le pilote mesure 1,76 m. On ne se sent pas si à l'étroit que ça, étonnement. En solo, on peut empiéter sur la selle passager pour gagner un peu d'espace.
CE
8 | écrit le samedi 25 mai 2013 à 11h13 par Havoc_du_ForuMZ
Merci pour votre réponse !
9 | écrit le mercredi 04 septembre 2013 à 13h23 par jeje_doudou
je cite "En solo, on peut empiéter sur la selle passager pour gagner un peu d'espace" => test moto réalisé avec un type de 1.76m pesant 65 kilos... on refait le meme tets avec un mec de 90 kilos et 1.85 M ?? mdr
10 | écrit le vendredi 27 septembre 2013 à 15h10 par alann
Moi j'adore, mais sortir ce modèle par de temps crise... J'ai un doute sur sa réussite, d'autant qu'elle est vraiment très chère avec ce moteur amorti depuis des lustres. Ok le reste est moderne, mais quand même !!!
11 | écrit le vendredi 27 septembre 2013 à 15h18 par Rédaction
Alann,
Déjà 617 ventes en France à fin août et une belle rentrée dans le top-20 des meilleures ventes... C'est pas mal !
TG
12 | écrit le samedi 10 mai 2014 à 18h48 par MIMI
Mais quel est le prix de cette moto ? et peut on en trouver d'occasion.

Merci pour la réponse
13 | écrit le lundi 12 mai 2014 à 10h50 par Rédaction
Mimi,
Le prix est mentionné sur cette page : 3 149 €.
Bien sûr que l'on peut en trouver d'occasion !
TG
14 | écrit le lundi 23 juin 2014 à 20h41 par MrTony
Bonjour,


En ce moment elle se négocie à 2700€ avec la CG rapport au nouveau modèle qui arrive (simplement une couleur en plus (bleu) et les gentes couleur or)

Pour la conso avec un plein soit 7€ on fait quasiment 200km.

Pour la vitesse max sur autoroute 110km/h

Et pour finir, niveau occaz ça pullule, vous en trouverez en bonne état sur certain forum dédiés à ce modèle :)

Bonne route !
Réagir sur cet essai :
Pseudo :

Email : (ne sera pas affiché sur le site, mais un mail de validation vous sera envoyé)

Votre commentaire :

Smiley: :evilgrin: :waii: :unhappy: :tongue: :surprised: :smile: :happy: :wink:
Recopiez le code ci-contre (chiffres uniquement):
Occasions moto
Boutique
.: Tags :.
Partenaires